BourseTropFacile.com

Comprendre la bourse simplement !

Qu’est ce que l’INFLATION exactement ? Décryptage complet

Bienvenue à toutes et à tous !

Cet article vous explique de façon SIMPLE, COMPLÈTE et FACILE À COMPRENDRE ce qu’est l’inflation, quelles sont les causes de l’inflation, quelles sont ses conséquences sur l’économie, comment lutter contre l’inflation lorsqu’elle devient excessive etc …

Poursuivez donc votre lecture pour percer les mystères de l’inflation !

inflation-economie

Qu’est-ce que l’inflation ?

Définition courante de l’inflation:

Les dictionnaires d’économie nous disent que «l’inflation est une hausse DURABLE du niveau GÉNÉRAL des prix» , pour aller vite ça vaut dire que les prix augmentent, tout simplement !

Néanmoins, les mots « durable » et « général » sont importants, lorsque le prix d’un seul bien ou de quelques biens augmentent il n’y a pas forcément d’inflation car, les prix de tous les autres biens peuvent ne pas bouger, voir même diminuer.

Si le niveau général des prix augmente pendant 1 ou 2 mois puis reste stable pendant de longs mois puis remonte pendants 1 ou 2 mois et ainsi de suite, dans ce cas il ne s’agit pas d’inflation car l’inflation est un phénomène qui s’observe sur une longue durée sans interruption.

Note: Nous pouvons dire que l’inflation est une hausse des prix et nous pouvons également dire que c’est en fait la valeur de l’argent qui baisse, le raisonnement est valable dans les deux sens, et si vous préférez exprimer cette idée en termes plus économique, vous pouvez dire que l’inflation est la perte du pouvoir d’achat d’une unité monétaire (1 euro par exemple). 🙂

 

Une augmentation de la masse monétaire n’explique pas tout !

L’inflation est très souvent liée à une augmentation de la masse monétaire mais ce n’est pas toujours vrai et même lorsque c’est le cas, cette explication est très imprécise car il est également techniquement possible qu’il y ait inflation (montée des prix) et baisse de la masse monétaire simultanément (même si ça n’arrive pas souvent)! Continuez donc votre lecture et vous allez progressivement découvrir tous les facteurs qui interviennent et les réelles causes de l’inflation . . .

Il faut également savoir que la perte du pouvoir d’achat d’une unité monétaire ne s’accompagne pas forcément d’une perte du pouvoir d’achat global des ménages (vous et moi) car si effectivement les prix augmentent en période d’inflation, il est possible que parallèlement, le niveau des salaires augmentent encore plus ! Autrement dit, si la valeur de la monnaie baisse par exemple de 10% mais que votre salaire lui, augmente de 20%, alors vous pouvez considérer que votre pouvoir d’achat est en hausse de 10% !

Voilà, nous savons maintenant ce qu’est l’inflation (la montée des prix), OUI MAIS…

Ce que nous voulons, NOUS, ce n’est pas simplement de constater que les prix augmentent, ce que nous voulons c’est être capable d’expliquer POURQUOI exactement et de décrypter ce mécanisme en partant du début!

Voici donc la réponse !

. . . .     inflation 

Une chose importante à savoir sur la création monétaire !

Pourquoi la masse monétaire augmente ?

STOP !

Vous devez OBLIGATOIREMENT savoir une chose sur les mécanismes de création monétaire avant de continuer ! Je ne vous parle pas de TOUT savoir mais juste d’une seule information qui est la suivante:

Lorsque vous empruntez de l’argent à votre banque, la banque ne possède pas cet argent dans ses coffres. La banque FABRIQUE cet argent juste avant de vous le prêter! Ensuite, quand vous remboursez, la banque ne garde pas cet argent que vous lui rendez, elle le détruit.

Lorsque vous faite un crédit à votre banque, vous enclenchez donc un processus de CRÉATION MONÉTAIRE (l’argent prêté au départ) qui sera suivi d’une DESTRUCTION MONÉTAIRE (l’argent du remboursement).

Cette information nous explique pourquoi la quantité de monnaie qui circule dans l’économie est en constante variation (tantôt elle augmente, tantôt elle baisse). Il y a simultanément des emprunts de monnaie d’un côté (création) et des remboursement de l’autre (destruction), c’est donc la différence entre les deux qui fait varier le montant de la masse monétaire en circulation dans l’économie.

Lorsqu’il y a plus de création que de destruction, la masse monétaire augmente et en conséquence, Les ménages dépensent plus puisqu’ils ont plus d’argent.

Cette information peut paraître étrange à beaucoup de lecteur car il est généralement admis que les banque détiennent réellement l’argent qu’elles prêtent mais en vérité, ça ne marche pas comme ça et c’est bel et bien l’action d’emprunter aux banques qui enclenche le processus de création de la monnaie !

Note: Les mécanismes de la création monétaire sont volontairement exposés ici de manière très incomplète afin que nous restions concentré uniquement sur la notion d’inflation. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez visiter le lien suivant:

Tout savoir sur la création monétaire: (article en cours de rédaction)

Bravo! Vous savez maintenant pourquoi la quantité de monnaie disponible dans le circuit économique est en constante variation et vous savez aussi que son augmentation provoque généralement une augmentation de la consommation  ! OUI MAIS … nous n’avons pour l’instant que la moitié de la réponse ! Effectivement, nous savons pourquoi la masse monétaire augmente, nous savons aussi que lorsque la masse monétaire augmente, les gens consomment plus puisqu’ils ont plus d’argent, mais cela n’explique pas pourquoi LES PRIX augmentent, car si effectivement l’augmentation de la consommation est une chose, la montée des prix en est une autre ! Il nous faut donc maintenant répondre à une nouvelle question plus précise qui est la suivante:

Pourquoi lorsque LA CONSOMMATION augmente, LES PRIX augmentent également en conséquence ? 

Pour avoir la réponse à cette question, je vous invite à lire la suite de cet article 😉

 

Introduction pour COMPRENDRE les mécanismes de l’inflation:

Comprendre l’inflation grâce à votre bon sens:

J’ai décidé de vous raconter une petite histoire simple et amusante qui va vous aider à réellement comprendre, de façon intuitive et naturelle, les mécanismes et les causes réelles qui se cachent derrière le phénomène de l’inflation. Nous continuerons ensuite sur un style d’explication plus académique, et plus compliqué mais aussi plus rependu… mais d’abord je tiens absolument à ce que vous lisiez cette petite histoire.

Bonne lecture  ! 😉

 

C’est l’histoire d’un vendeur qui augmente le prix de ses chemises

Voici donc l’histoire simple et amusante d’un vendeur de chemises qui vient de créer son entreprise et qui ouvrira sa boutique dans quelques jours.

Il est passionné par la création de vêtements et dispose d’une formation de couturier qui lui permet de fabriquer lui même les pièces qu’il vend.

 

   Quelques détails sur la production de ses marchandises et l’organisation de son commerce

Les modèles qu’il fabrique ont tous le même style unique et très élégant, la fabrication de chaque chemise lui demande à peu près la même durée et la même difficulté de travail, par conséquent, il décide logiquement qu’il appliquera le même prix de vente à chacune d’elles, lorsqu’il ouvrira son commerce dans quelque jours …

 

   Quelle est sa capacité de production ?

Une des particularité de ce couturier est qu’il travail à un rythme extrêmement régulier, son talent, son expérience et son savoir faire créatif lui permettent  de fabriquer très exactement:

10 chemises en 5 heures (soit une journée de travail)

En termes plus économiques, nous pourrions également dire que:

Sa productivité est de 10 chemises en 5 heures (une journée de travail)

(Il utilisera plus tard cette donnée pour réfléchir au prix de vente de ses chemises de manière intelligente et vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite 😉 )

 

   Comment va-t-il organiser son travail et son commerce ?

Le plan qu’il a prévu pour organiser son business est extrêmement simple, il compte s’y consacrer 10 heures par jour, 5 heures le matin et 5 heures l’après midi.

 

Chaque jour il s’organisera donc de la manière suivante:

  • 5h00 le matin: 7h00 – 12h00 ⇒Travail de couture et de création des chemises      (Il sera dans son atelier de couture situé à l’arrière de sa boutique et nous savons que durant ces 5 heures, il fabriquera 10 chemises).
  • 5h00 l’après-midi: 13h00 – 18h00 ⇒Travail de vente et de réception des clients      (il sera donc dans son magasin pour assurer la vente de ses 10 pièces qu’il aura fabriqué le matin même).

Voilà, nous disposons maintenant de toutes les informations concernant le commerce de notre amis couturier.

Si vous avez lu cet article jusqu’ici  c’est très bien

 

Demain est un grand jour !

C’est le jour d’ouverture de son magasin !

À partir de maintenant, lui qui n’était qu’un simple couturier va devoir apprendre à raisonner et à compter comme un entrepreneur pour optimiser la rentabilité de son commerce et grâce à ce petit business qu’il vient de créer, il va découvrir et apprendre sans même le vouloir, tout un tas de choses sur les mécanismes fondamentaux de l’économie !

Et d’ailleurs, la première question qu’il se pose est la suivante: Comment vais-je faire pour fixer le prix de mes chemises ?

 

Comment va-t-il  faire pour fixer son prix de vente ?

texte…

   Ça y est  !  C’est le premier jour d’ouverture de sa boutique !

texte

 

Comment va-t-il faire pour fixer son prix ?

texte…

 

PREMIERE PARTIE d’une histoire amusante sur l’inflation

     ⇒L’ARTISTE ENTREPRENEUR QUI AUGMENTAIT LE PRIX DE SES SCULPTURES

Connaissez vous Léonardo ?

C’est un artiste sculpteur. Son truc à lui c’est les petites statuettes en marbre. Avec ses ustensiles, il passe ses journées à tailler des blocs de marbre pour les transformer en tout ce qu’il veut ! Des animaux, des monuments, des visages de personnages célèbres et tout types de formes élégantes et abstraites. Il y a quelque jours, Léonardo à pris une décision…

 

     ⇒LÉONARDO A DÉCIDÉ DE CRÉER SON ENTREPRISE !

Il avait cette idée dans un coin de sa tête depuis un moments déjà, utiliser son talent de sculpteur pour créer son entreprise et vivre entièrement de sa passion !

Notre sculpteur talentueux à donc préparé et organisé sa petite entreprise,  il est maintenant entièrement disposé à démarrer son petit commerce de statuettes en marbre et pour ce faire, il ira dès demain matin sur le marché de la ville pour y installer son stand avec ses sculptures. C’est une expérience nouvelle et excitante pour lui !

À partir de maintenant, il va devoir apprendre à compter comme un entrepreneur pour fixer ses prix de manière judicieuse afin que ses journées soient les plus rentables possible et à partir de cette expérience, Léonardo va découvrir et apprendre sans même le vouloir un tas de choses sur les mécanismes fondamentaux de l’économie ! 😉

Et d’ailleurs, la première question qu’il se pose est la suivante:

 

     ⇒QUELLE EST MA CAPACITÉ DE PRODUCTION EN UN TEMPS DONNÉ ?

Une des particularités de Léonardo est qu’il travail à un rythme extrêmement régulier, ses mains, son talent et son savoir créatif lui permettent de fabriquer très exactement:

10 statuettes en 4 heures

⇒En termes plus économiques nous pourrions également dire que:

Sa productivité est de 10 en 4 heures

Cette donnée va être utilisée par Léonardo pour réfléchir sur le prix de ses sculptures de manière intelligente, vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite 😉 .

 

     ⇒SON PREMIER JOUR DE TRAVAIL !

Le grand jour est arrivé ! Léonardo a passé 4 heures se matin à fabriquer 10 statuettes. Il est maintenant 13 heures et il vient de finir d’installer son stand sur le marché de la ville, il y dépose soigneusement ses petites merveilles à la vue des passants, il a prévu de rester sur son stand pendant 4 heures pour assurer la présentation de ses statuettes ainsi que leur vente et tous les jours, il organisera son activité de la même manière c’est à dire:

4 heures de sculpture le matin et 4 heures de ventes l’après midi

Le moment est venu de choisir et d’afficher le prix des statuettes !

 

     ⇒LE PRIX EST FIXÉ À 20 EUROS PAR STATUETTES !

C’est partie ! Tout est en place, le stand, les statuettes, les étiquettes avec le prix (20 euros) et les gens qui passent.

Léonardo est heureux de voir que les passants sont émerveillés par son talent d’artiste et au bout de seulement 2 heures, ses 10 statuettes sont toutes vendues ! Il a les mains vides !

En termes plus économiques nous pourrions dire que:

Léonardo est en RUPTURE DE STOCK 🙂

 

Information importante: Léonardo à passé 4 heures ce matin à sculpter ses 10 statuettes et il a tout vendu en seulement 2 heures, facile donc de voir que ses sculptures se vendent 2 fois plus vite qu’il ne les fabrique !

En termes plus économiques nous pourrions dire que:

La demande est 2 fois supérieure à l’offre 😉

 

Léonardo va devoir trouver une solution pour ne plus être en rupture de stock lors des prochains jours et pour ce faire, 2 choix s’offrent à lui:

Choix n° 1: Doubler sa production pour combler les 2 heures durant lesquelles il a les mains vides.

Choix n° 2: Augmenter son prix pour ralentir la vitesse de vente

 

En termes plus économiques nous pourrions dire que:

Léonardo doit s’arranger pour aligner l’offre sur la demande et que pour ce faire il a le choix entre:

Solution n°1: Augmenter l’offre (plus de statuettes)

Solution n°2: Augmenter le prix pour faire baisser la demande (statuettes plus cher donc moins accessibles à certains passants)

 

Léonardo ne peut pas choisir la solution n°1 (augmenter sa quantité de statuettes mises en vente) car cela l’obligerait à travailler plus longtemps, or il ne dispose que de 4 heures le matin. À défaut de pouvoir augmenter sa production de statuettes, il choisit donc la solution n°2 c’est à dire augmenter son prix !

 

     ⇒LE PRIX AUGMENTE ET PASSE DE 20€ À 30€ !

Léonardo entame son deuxième jour de vente, sa journée d’hier lui a servie d’expérience pour ajuster aujourd’hui ses prix de manière plus judicieuse, le prix n’est donc plus de 20 euros mais de 30 euros, il estime de manière intuitive que si ses statuettes sont plus chères, il y aura moins de clients, ses statuettes se vendront donc à un rythme moins élevé, l’objectif étant vous l’avez compris d’éparpiller la vente de ses 10 statuettes sur une durée de 4 heures pour ne plus être en rupture au bout de 2 heures seulement comme lors de sa précédente journée.

 

Quel est donc le résultat de cette deuxième journée de vente ?

Roulement de tambours … TADAAAM !!

Ses 10 statuettes se vendent bien en 4 heures !

Et cela se confirme les jours suivants, Léonardo constate qu’effectivement lorsque les statuettes sont à 30 euros, elles se vendent à un rythme moyen journalier de 10 en 4heures. Certains jours, il n’en vend que 8 puis le lendemain il s’en vend 12, certains jours il n’en vend que 7 puis le lendemain il s’en vend 13 et bien que les résultats peuvent être aléatoires d’un jour à l’autre, la vitesse moyenne de ses ventes se confirme sur la durée à 10 statuettes en 4 heures !

En termes plus économiques nous pourrions dire:

Qu’il a trouvé le prix lui permettant d’aligner la demande sur son offre

 

Note: Sans le savoir, Léonardo a choisi de modifier son prix en basant sa réflexion sur ce que les économistes appellent LA LOI DE LA DEMANDE qui veut que lorsque le prix d’un bien augmente , les gens le demandent moins et lorsque le prix baisse, les gens l’achètent davantage.

Voici ci-dessous un graphique qui illustre parfaitement la situation:

 

     ⇒GRAPHIQUE MONTRANT LA COURBE DE LA DEMANDE APPLIQUÉE AU COMMERCE DE LÉONARDO:

inflation-prix

Commentaire du graphique ci-dessus:

Lors de son premier jours, Léonardo a fixer ses prix de manière approximative et intuitive sans trop savoir ce qui allait l’attendre, et à la fin de cette première journée, il s’est retrouvé au niveau du point bleu QUI N’EST PAS SITUÉ SUR LA COURBE DE LA DEMANDE, c’est pourquoi il s’est retrouvé en rupture de stock au bout de 2 heures. Pour éviter d’être de nouveau en rupture de stock le jours suivant, il lui a fallu rejoindre la courbe de la demande en choisissant:

⇒soit la flèche verte (augmenter son prix)

⇒soit la flèche rouge (augmenter sa production)

Il a choisit la flèche verte 🙂

 

Cette première partie de notre histoire est terminée, la chose importante qu’il nous faut retenir est que Léonardo, disposant d’une capacité de production limitée a donc décidé d’augmenter son prix pour compenser cette limitation de production.

Cet exemple nous montre donc qu’une capacité de production restreinte est un des facteurs qui peut tirer les prix à la hausse et nous en savons maintenant un peu plus.

Note au lecteurs: Si vous avez lu ce texte jusqu’ici, c’est que mon travail de décryptage vous intéresse et je vous en remercie, mais vous arrêtez pas ici ! vous devez continuer car bien que cette première partie nous apporte un excellent début de compréhension, le phénomène de l’inflation ne s’explique pas uniquement de cette manière, je vous invite donc à lire la deuxième partie de l’histoire pour tout savoir sur les mécanismes de l’augmentation des prix !

 

DEUXIÈME PARTIE de notre petite histoire sur l’inflation:

      LE GOUVERNEMENT DECIDE D’AUGMENTER TOUS LES SALAIRES DE 50% !!

L’information est diffusée en boucle à la TV, dans tous les journaux, sur toutes les radios et fait un buzz total sur les réseaux sociaux, tout le monde en parle partout !

 

Grâce à cette décision du gouvernement, les salariés vont tous devenir plus riches et voir leur pouvoir d’achat augmenter de 50% !

 

A partir de maintenant, ceux qui touchaient 1000€ toucheront donc une prime de 500 euros supplémentaires (+50%) et ceux qui touchaient 2000 euros toucheront eux une prime de 1000 euros (+50% également) et ainsi de suite …

 

Cette prime de +50% attribuée par le gouvernement sera donc remis à tous les salariés en espèces (billets de banque) dans une enveloppe dédiée à chacun d’eux qu’ils devront venir récupérer au centre des finances publique le plus proche de leur domicile (sous présentation de leur bulletin de salaire et de tous les documents attestant qu’ils sont réellement les salariés qu’ils prétendent, pas de fraudes possibles donc 😉 ).

 

Note: Les billets de banque glissés dans les enveloppes correspondent à de la monnaie nouvellement imprimée, autrement dit, le gouvernement fabrique cette nouvelle monnaie avant de l’injecter dans le circuit économique par l’intermédiaire des salariés (qui sont tous très content d’avoir plus d’argent ! ) . . .

. . . inflation monnaie

C’est une grande première dans l’histoire de l’économie !

 

Information pour le lecteur: Cette situation serait évidemment impossible dans la réalité car elle entrainerait tout un tas de déséquilibres dont nous ne parlerons pas ici car cela nous éloignerait de la notion d’inflation qui est précisément le sujet de cette article… mais, n’oubliez pas que ce n’est qu’une histoire ! Supposons donc que cela est possible, que tous les salariés gagnent donc 50% d’argent en plus que d’habitude et que ça n’affecte en rien la santé de l’économie. Nous allons ainsi pouvoir observer les rouages de l’inflation sous un autre angle 😉 .

 

      COMMENT A REAGIT LEONARDO EN APPRENANT LA NOUVELLE ?

TEXTE

 

OUPPS ! Le sculpteur est à cours de matières premières !

texte ici…

 

L’inflation n’est donc qu’une histoire de proportion !

texte ici… proportion entre la quantité de consommation et la capacité de production

 

Comment observe-t-on l’évolution des prix ?

L’Indice des Prix à la Consommation:

L’indice des prix à la consommation qu’on appel aussi l’I.P.C est l’instrument qui sert à observer comment le niveau général des prix évolue d’une période à une autre (chaque mois, trimestres, années…). Il permet de calculer le taux d’inflation entre deux périodes. En France, le niveau général des prix est relevé chaque mois par des enquêteurs de l’I.N.S.E.E à l’aide d’un panier de course contenant des biens et services fréquemment acheter par le consommateur moyen (vous et moi). C’est donc la comparaison du niveau général des prix relevés chaque mois qui va déterminé si le niveau d’inflation est plus ou moins fort.

Tout savoir sur l’IPC: Qu’est-ce que l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) ?

 

Qu’est ce que l’I.N.S.E.E:

Je rajoute ce paragraphe par souci d’apporter une information complète à mes lecteurs novices, vous pouvez sauter ce passage si vous savez déjà ce qu’est l’I.N.S.E.E.

L’I.N.S.E.E (Institut National de la Statistique et des études économiques) est donc un organisme chargé de relever en France tous types de statistiques en rapport avec l’économie. L’I.P.C est l’une de ces statistiques mais il en existe beaucoup d’autres (le taux de chômage, le niveau des salaires …etc). Ces chiffres sont observés de très près par les économistes et les politiciens afin de détecter d’éventuels déséquilibres  … Par exemple si le niveau des prix augmente plus vite que le niveau des salaires, les politiques peuvent décider de faire passer une loi pour obliger les entreprises à relever le niveau minimum des salaires afin de le réajuster au niveau des prix (ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres).

Les statistiques de l’INSEE sont également très utilisées par certains journalistes chargés d’informer la population sur la santé de l’économie.

Visiter le site de l’I.N.S.E.E:  site de l’I.N.S.E.E

 

Les différents types d’évolution des prix:

L’inflation:

L’inflation c’est la montée des prix, ça nous le savons déjà. Pour étudier et observer ce phénomène de façon plus précises, les économistes ont décidé de classer l’inflation en plusieurs niveaux qui sont les suivants:

         Les différents niveaux d’inflation:

  • Stabilité des prix ou inflation contenue: taux d’inflation inférieur à 2% par an
  • Inflation rampante: augmentation des prix de 3 à 4% par an
  • Inflation ouverte: hausse des prix de 5 à 10% (avec parfois des pointes à 20% )
  • Inflation galopante ou hyperinflation: hausse de plus de 20% par an.

Il est à noter que la frontière entre ces différents termes n’est pas précisément fixée et que l’important est simplement de situer s’il s’agit d’une inflation plus ou moins forte, inutile donc d’être rigoureux dans le choix du terme 😉 .

 

La désinflation:

La désinflation, c’est tout simplement le ralentissement de l’inflation. Par exemple si le taux d’inflation en 2015 est de 6% et que celui de 2016 est de 3% alors cela veut dire que l’année 2016 est une période de désinflation par rapport à l’année 2015. Autrement dit, nous sommes toujours en période d’inflation mais moins forte que celle relevée lors de la période précédente. Ce terme est à ne pas confondre avec la déflation qui indique une baisse des prix et non un ralentissement de la hausse.

 

La déflation:

La déflation, c’est l’inverse de l’inflation, ça veut dire que les prix baissent, et oui ça existe! Si nous voulons être plus précis, nous pouvons dire que la déflation est une baisse durable du niveau général des prix et Nous pouvons également dire en termes plus économique que la déflation est l’augmentation du pouvoir d’achat d’une unité monétaire. Même si cela peut sembler positif, ce n’est pas toujours le cas car une situation déflationniste excessive peut comme l’inflation entraîner des déséquilibres et provoquer des crises économiques.

Tout savoir sur la déflation: ⇒cliquez ici (article en cours de rédaction)

 

Pourquoi il y a de l’inflation ? Quelles sont les causes ?

 

texte

L’inflation par la demande

texte

L’inflation par la création monétaire

texte

L’inflation par les coûts

texte

L’inflation structurelle

texte

 

La courbe de l’inflation en france depuis 1900:

texte ici

L’inflation dans l’histoire:

texte

Étymologie du mot inflation

texte ici…

 

_______________________________________________________

-Inflation: présentation pour les novices

-Indicateurs de l’inflation:

 

-Quels sont les conséquences de l’inflation:

-A qui profite l’inflation:

-Comment calculer l’inflation?

par la demande

par augmentation du prix de revient

———————–

illusion monétaire, ipc, monnaie marchandise, coût de la vie, croissance réelle/ croissance nominale, PIB réel, PIB nominal, désindexation salariale, pouvoir d’achat, revenus, masse monétaire, vélocité, crédit, taux d’intérets, courbe de philips, cycle économique, récession, chômage, banque centrale, emprunts, épargne, consommation, secteurs économique, accords de bretton woods ( de la jamaique), système des réserves fractionnaires, Déflateur du PIB (calcul pour obtenir le pib réel), progres technique = déflation (montrer cet exemple), carré magique, l’offre et la demande, politique de relance, dette publique, bce, impôts, prix du carburant,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BourseTropFacile © 2015-2017 | Mentions legales et C.G.U | Le trafic du blog | Le graphisme du blog | Sondages |
annuaire top liens | Bourse
Cours en ligne
Meilleurs sites boursiers | Annuaire des sites de la bourse |
Frontier Theme